STRESS, BURN OUT ET SOPHROLOGIE CAYCEDIENNE Comment retrouver le mieux-être après un burn out ? Avec la sophrologie caycédienne !

27/03/2017

 

 

Le burn out est un état d’épuisement physique, émotionnel et mental. Il résulte de longues périodes d’exposition à des situations de stress prolongé. Le burn out survient d’un coup alors qu’il est la conséquence d’un processus souterrain continu et lent. Il engendre le sentiment « d’être vidé et déconnecté ». Il y a souffrance et perte de sens.

Patricia BROWNE, directrice des écoles de Sophrologie Caycédienne de Lyon, Clermont-Ferrand et Marseille / Toulon précise : « La sophrologie caycédienne joue un rôle préventif et curatif face à un stress prolongé ou à un burn out. Elle est à la fois une méthode et un accompagnement permettant au client de traverser son burn out et de se réinscrire dans un nouveau projet de vie qui a du sens ».

 

Le burn out peut-il être considéré comme un état de crise ?

 

Le burn out est un point de rupture qui se vit dans la souffrance et la perte de sens. Un mal-être généralisé surgit, alors que de nombreux symptômes faisaient progressivement leur apparition depuis quelque temps déjà : troubles du sommeil, douleurs musculaires et articulaires, troubles du système digestif, perte de confiance, émotivité exacerbée… Et puis, un jour, le corps dit stop ! Il réagit brutalement lorsqu’il y a dépassement du seuil de tolérance aux situations perçues comme stressantes.

Le burn out est-il associé au monde du travail ?

Le burn out apparait lorsque la personne ne se sent plus à la hauteur des demandes qui lui sont imposées. Elle a épuisé sa vitalité, ses ressources et elle ressent une perte de contrôle de la situation. Le burn out (consumé jusqu’au bout) est un état physique, émotionnel et psychologique résultant de facteurs de stress très variés que ce soit dans la vie personnelle ou professionnelle. Nous relevons de multiples exemples de femmes au foyer qui ne parviennent plus à faire face, ou des adolescents qui s’isolent, perdant le lien relationnel et dérapent… Tout le monde peut être concerné par le burn out.

 

La sophrologie est-elle une réponse efficace au burn out ?

 

En premier lieu, une personne en état de burn out doit être suivie par des professionnels de santé compétents. Cela étant dit, la sophrologie caycédienne est une des clefs permettant à la personne de retrouver progressivement sa forme, sa vitalité, de remobiliser ses capacités et de venir à nouveau s’appuyer sur des valeurs qui donnent du sens à son existence. Mais il s’agit dans un premier temps d’accueillir la personne, de l’entendre sans jugement et sans intention. En vivant un burn out, la personne a peur d’être incomprise une nouvelle fois et elle éprouve très souvent un sentiment de culpabilité. En sortant d’un milieu de compétition ou d’un niveau d’exigence conséquent, la personne se sent diminuée, pas à la hauteur de ce qui lui a été demandé. Il s’agit pour le sophrologue caycédien de développer alors une grande disponibilité, une qualité de présence et un profond sens de l’humain. Accueillir la personne là où elle en est et se mettre à sa portée, est primordial pour l’accompagner à mieux connaître ses besoins.

 

Quels sont les outils proposés par la sophrologie caycédienne ?

 

La sophrologie caycédienne, au-delà d’outils certes efficaces, est avant tout une méthode et un accompagnement. Le sophrologie caycédien, après un échange afin de mieux connaître la demande et le besoin du client, lui propose des exercices adaptés. Ceux-ci ont comme intentionnalité de mobiliser du mieux-être et davantage de sérénité dans le présent. Au fil des séances, la démarche consiste à permettre au client de s’appuyer sur ses ressources, ses capacités et ses compétences afin de se libérer de ressentis perçus comme négatifs et d’aller vers plus d’enthousiasme et de foi en ses projets. Le renforcement de la confiance et de l’estime de soi est une étape fondamentale pour sortir d’un burn out.

Seront proposés aussi des techniques respiratoires favorisant la libération des tensions, la remobilisation de l’énergie et le réveil de sensations positives. Grâce à un accompagnement bienveillant,  adapté à la personne, et à l’utilisation d’exercices simples, concrets et facilement réutilisables par le client  -chez lui comme à son travail- les premiers bénéfices se font sentir rapidement.

Les clients retrouvent alors un calme intérieur, reprenne du recul et déroule une visualisation positive de leur présent et futur. Ils se projettent ainsi dans un avenir qui correspond davantage au sens qu’ils souhaitent donner à leur existence.

 

Le burn out est une épreuve, une crise, une mise en danger…

 

Le burn out est une période de crise certes, mais il peut  aussi devenir une opportunité : l’opportunité de reconsidérer la trajectoire de sa vie et de la réorienter au plus près de ses besoins et de ses aspirations profondes. Voici un témoignage parmi d’autres : «Ce que m’a apporté la sophrologie caycédienne en plus de l’accompagnement thérapeutique dans le cadre d’un burn out ? C’est la capacité à prendre en main ma guérison, et l’espoir de ne plus dépendre des médicaments à un moment donné. J’avais hâte de terminer le traitement, car je me sentais plus forte et une fois la dernière prescription terminée, c’était la victoire car je pouvais tenir debout toute seule. La sophrologie caycédienne m’a aidé à retrouver la confiance et surtout m’a permis de remonter la pente très vite. Le psychiatre et le psychologue l’ont reconnu. N.P. »

 

Vous formez des sophrologues caycédiens, à qui s’adresse cette formation ?

 

Cette formation certifiante s’adresse à toutes les personnes désireuses de s’engager dans un parcours profondément humain. Elle peut intéresser des personnes souhaitant se reconvertir dans un métier dans lequel  la relation à l’autre est primordiale. Mais aussi de nombreux professionnels, inscrits dans des métiers de la santé, de l’aide, de l’enseignement, de l’éducatif, de l’entraînement sportif,  du management ou des ressources humaines, trouvent dans cette formation l’opportunité d’acquérir une posture différente dans leur activité actuelle, une méthode et des outils pratiques et faciles à intégrer dans leur quotidien professionnel.

 

Où se former à la sophrologie caycédienne ?

 

Les écoles de sophrologie caycédienne sont répertoriées et reconnues officiellement par Sofrocay (Académie Internationale de Sophrologie Caycédienne). Sachez que de nombreux enseignements à la sophrologie se sont développés ces dernières années, et parfois de façon aléatoire. Le terme de sophrologie étant devenu générique, se tourner vers des écoles reconnues est le gage d’un enseignement de qualité qui assure l’authenticité de la méthode.

 

Patricia BROWNE

Directrice des Ecoles de Sophrologie Caycédienne

de Lyon, Clermont-Ferrand et Marseille / Toulon

www.formation-sophrologie-caycédienne.com

04 78 30 14 87 ou 06 15 92 05 40  

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Par Tags
Please reload

Nous Suivre